explication du bdsm

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

explication du bdsm

le BDSM et les jeux de roles sensuels

BDSM représente un ensemble de pratiques et expressions, à la fois érotiques et non érotiques, impliquant la retenue, la stimulation sensorielle, et des jeux de rôle sensuels. Compte tenu du grand nombre de pratiques fétichiste, dont certaines peuvent être exercées par des personnes qui ne se considèrent pas comme pratiquant le BDSM,ou ne faisant pas partie de la communauté BDSM. L’intérêt pour le SM peut varier d’un temps d’expérimentation à un mode de vie, et il ya un débat pour savoir si le BDSM constitue une forme d’orientation sexuelle .

le sigle BDSM

L’origine du terme ‘BDSM n’est pas claire, et l’on croit avoir été formé, soit de rejoindre le terme B & D Bondage et discipline avec S & M ( sado-masochisme ou le sadisme et le masochisme Bien que le BSDM soit pratiqué en couple,souvent par les jeunes couples, pour excité leur activité sexuelle en la pimentant par des relations SM ou autres.

les scenes BDSM et les jeux sexuels sensuels

votre sexshop En BDSM, une scène est le cadre dans lequel se déroule l’activité BDSM. Le lieu physique où une activité BDSM a lieu BDSM est généralement appelé un donjon , bien que certains préfèrent des denominations moins dramatiques comme “jeux de rôle sensuels“, ou “club”. Une activité BDSM peux, impliquer une activité sexuelle ou des jeuxde rôle sexuel . Une caractéristique de nombreuses relations BDSM est la bourse de l’électricité à partir du fond de ladominante partenaire, et les caractéristiques de bondage en bonne place dans les scènes BDSM et jeu de rôle sexuel

bondage et jeux de couples

Le bondage est une pratiquesadomasochiste qui consiste à attacher son partenaire dans le cadre d’une relation sexuelle accompagné d un travestissement latex et cuir ainsi que divers accessoires de soumissions comme le mennotes pour attacher le partenaire , les fouets pour le soumettre.

Apparu pour la première fois comme pratique reconnue en tant que telle au cours du siècle dernier dans plusieurs pays occidentaux,le bondage s’appuie sur un certain nombre de fantasmes qu’il met en scène, et qui peuvent se référer à des supplices anciens, tels que les techniques de flagellation, de ligotage utilisées au japon ( hoj?jutsu ), ou tels que les différentes form es de  crucifixion.

Outre les cordes et les menottes permettant de ligoter son partenaire, le bondage fait appel à toutes sortes de contraintes. On peut notamment citer les corsets, les sacs d’enfermement, les combinaisons de latex, les camisoles, minerves et autres carcans… Certaines précautions dans leur mise en œuvre sont à respecter pour éviter des risques d’accident. Le bondage compte un certain nombre de personnalités reconnues pour leur art, notamment en Europe, aux États-Unis et au Japon. Le bondage a fait l’objet d’analyses philosophiques et psychanalytiques

accessoire de contrainte utilise en bondage

votre sexshop

Les accessoires de contrainte utilisés dans le cadre du bondage sont nombreux et variés. Outre les cordes utilisées notamment par le kinbaku, d’autres accessoires sont également très fréquents.

Sans chercher à être exhaustif, on peut citer les classiques corsets (qui peuvent être en fer dans ce contexte), les combinaisons de latex, les monogants, les camisoles (y compris les véritables camisoles psychiatriques de toile écrue), ou encore les minerves. Indépendamment de ces accessoires qui permettent de réduire la mobilité du corps d’une personne, d’autres permettent de lui interdire de se déplacer, tels que les sacs d’enfermement, les vacuum beds, les suspensions, ou les cages. de personnalités reconnues pour leur art, notamment en Europe, aux États-Unis et au Japon.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »